Jour 19 : Berjaya Tioman Resort

DSC_5718

Aujourd’hui c’est Pierre qui nous réveille à 8h30. Ca y est, il commence à trouver son rythme.

Ce matin on y va tranquillement, c’est les vacances. On file au buffet du petit déjeuner. Il est énorme, dans tous les sens du terme. De par sa taille, on y trouve de tout pour tout le monde, aussi bien du sucré que du salé. Du local bien sûr avec des noddle, du riz, du plus continental avec des saucisses, omelettes, toasts , fruits, céréales et surtout pan cakes et roti canaï (les meilleurs du voyage) … bref, tout ce qu’on peut servir à un petit déjeuner. Mais il est également énorme de par sa qualité qui est vraiment excellente.

Une fois largement rassasiés, on part faire ce pour quoi on est venu… s’allonger sur les transats en regardant la mer à l’ombre des parasols en toit de palmes. Céline part faire un peu de snorkeling pendant que je reste avec les enfants. Elle revient assez vite, tout excitée pour partager sa trouvaille. Un endroit avec du corail (de plusieurs types) et beaucoup de poissons qu’on n’avait pas encore vu.

Une fois décrit avec tant d’exaltation, je ne pouvais attendre plus longtemps pour aller y jeter un coup d’œil. Armé de mon masque et de mon tuba, je fonce directement là-bas… et me perds dans l’espace-temps de la grande bleue. C’est un peu comme lorsqu’on se met devant un PC, on sait quand on commence mais jamais quand on termine. Le temps passe sans aucune prise sur vous. Quand on revient à la réalité, il pourrait s’être écoulé 15min comme 1h30… impossible à dire. C’est la magie du snorkeling.

DSC_5693

A mon retour Pierre est endormi sur un transat enrubanné d’une serviette. Il faut dire qu’il est resté tout le temps de ma plongée dans la mer à jouer avec de l’eau jusqu’au coup. Quelle différence avec l’année dernière. Aujourd’hui il va seul dans la mer et en plus il aime les petites vagues… Nan mais Allô quoi !

S’il y a bien une chose sur laquelle Pierre a progressé durant ces vacances, c’est la confiance en soi. Et c’est plutôt une bonne chose. Il parle plus facilement aux inconnus qui viennent le toucher ou lui parler (et il y en a beaucoup ici), il est capable d’aller chercher quelque chose tout seul en s’éloignant de nous, il n’a plus peur de nager dans la piscine, plus peur des vagues… bref, ces vacances lui auront fait beaucoup de bien.

On ramène tout le monde à la chambre pour la sieste et je pars faire ma « vraie » plongée. Je suis passé par le club de plongée de l’hôtel (pas vraiment le choix). Les impressions par téléphone n’étaient pas très bonnes lorsque j’ai pris rendez-vous. Finalement ça c’est bien passé. Le club est sérieux, le matériel en très bon état et de qualité, particulièrement mon masque qui était vraiment top !

DSC_5695

C’est aussi ça le temps dans les îles paradisiaques…


On a plongé autour de Renggis Island à 3 tours d’hélice de notre plage. On y accède presque à la nage tellement c’est prêt. C’est un énorme massif de coraux de différentes sortes. C’est le plus beau massif que j’ai vu pour l’instant (et pourtant il y avait du lourd à Marie-Galante).

La plongée a duré environ 45 minutes avec un plus bas à -9 mètres, mais la plupart de la plongée s’est déroulée entre 4 et 6 mètres. J’ai pu voir beaucoup de poissons colorés, des poulpes (enfin il me semble), une murène et surtout ma première tortue !! Je l’avais loupée de peu à la Réunion pendant mon baptême de plongée. Cette fois j’en ai bien profité pour l’admirer de prêt. Elle est passée à 1 mètre au-dessous de moi. Magique !

Petit bémol sur la plongée, la visibilité n’était pas géniale. Il y avait une espèce de brouillard de sable. Ça n’empêchait pas de voir, mais après avoir connu les conditions de Marie-Galante, je suis très exigeant. Je pense que je ne suis pas prêt de retrouver cette limpidité.

En tout cas j’étais super content de pouvoir refaire une plongée. Ça fait vraiment du bien. J’en suis maintenant à 8 et je commence doucement à me sentir plus à l’aise. Je maitrise beaucoup mieux ma respiration et je suis plus stable dans le maintien de la profondeur de plongée… cela reste néanmoins mon principal axe d’amélioration. Dommage qu’ils ne fassent pas une autre plongée ailleurs demain… je vais devoir me contenter d’une seule descente parmi les poissons.

Lorsque je reviens, je retrouve tout le monde attablé en face de la piscine en train d’attendre un banana split et un milkshake à la fraise. La vie est belle sans moi ! Le temps d’un gouter rapide et on échange avec Céline. Elle part se faire masser 1h30. Un bon massage, mais elle se rend compte à quelle point sa masseuse de Malacca était exceptionnelle !

DSC_5705

Pendant ce temps, on a passé 2 heures avec les enfants dans la piscine. Non-stop ! Pierre était infatigable.

On a la chance d’avoir une belle piscine avec plusieurs bassins (pour les bébés comme pour les plus grands), 2 toboggans et un bain à bulles, le tout en débordement d’un bassin à l’autre. Très bien conçue, pratique et agréable. On en a bien profité. Pierre nage maintenant tout seul (avec les brassards) et passe d’un bassin à l’autre sans problème. Quant à Jeanne, elle fait du toboggan avec moi et saute dans mes bras depuis le bord de la piscine. Elle, rien ne lui fait peur. Ça va être une vraie casse-cou.

Après quelques photos « coucher de soleil », on va tester l’un des deux restos qui sont à la sortie du Resort. Les deux font dans le poisson. On prendra une écrevisse de 550 grammes pour nous deux. Faut dire qu’à 4€ les 100gramme, c’était le bon endroit pour cette nouveauté.

Préparée avec une sauce beure citron, elle est excellente. Un bon repas dont on ne profite pas pleinement. Jeanne continue ses crises. Comme à chaque repas, elle veut être sur nos genoux. Quand je finis par la prendre avec moi, elle s’endort directement. Epuisée ! Difficile de se remettre de la roséole… à moins que cela soit ses 4 nouvelles molaires qui la travaillent

C’est une excellente journée qui se termine. Demain on continue de ne rien faire.

  • chantal coquelet

    Super journée! Cool que Pierre prenne autant d’assurance et soit aussi à l’aise dans la piscine et la mer, plus de stress pour l’emmener à la piscine lors de ses prochains séjours à la maison. Contente aussi pour Céline qui peut enfin en profiter aussi. Super étape vacances sans changement d’hôtels et des transports difficiles. J’adore te lire, c’est un régal, j’en profite autant que vous, continue à nous faire rêver tout en restant dans notre fauteuil. Les photos sont superbes et on voit la joie de vivre des enfants.

    • Sébastien

      C’es très gentil… je me sens obligé de continuer avec un tel discours ;o)

  • Xelle

    Bon stop, revenons sur le “roti canaï ” dont tu parles sans arrêt, j’ai demandé à mon ami google, c’est juste une grosse crêpe genre pan cake non ? alors c’est quoi tout ce “fuss” autour ? On veut des détails !!

    • chantal coquelet

      Ah bon, tout ça pour une crêpe? Effectivement, il nous faut des détails!

    • Sébastien

      C’est là l’erreur ! Ce n’est pas “juste” une crêpe !

      Difficile de l’expliquer, c’est un moment qui se vit ;o) Le Roti Canaï ça ressemble à une crêpe (ce n’est pas très épais, même forme) mais faite avec une pâte qui ressemble à de la pâte à pain (il y a plein de petites couches à l’intérieur). Comme j’avais prévenu, difficile d’expliquer ;o)

      Et en plus ça se mange aussi bien sucré (juste avec du sucre ou avec des bananes et tout ce qu’on peut imaginer) que salé à tremper dans diverses sauces plus ou moins épicées.

      C’est vraiment LA découverte culinaire des vacances.

  • Xelle

    Ah bah là oui, là ça ressemble à des vacances !
    Dans les Flores (Indoneisie) j’ai vu des magnifiques fond sous marin, des tortues des raies manta et c’était limpide et en snorkeling …. peut être à mettre dans votre “to go” list 😉

    • Sébastien

      Bonne idée.
      Notre baptême de snorkeling s’est fait dans ce genres de conditions (Key West en Florinde) : Eau translucide, énormes raies manta, grands thons et même un beau spécimen de requin (on n’a pas fait les malins).

      Alors forcément le virus a pris très vite.

      Je pense effectivement qu’un jour on ira faire une croisière par là-bas, ça doit être très sympa.

      Et pour faire un peu de teasing, je me trompais lorsque j’ai écrit cette journée… Depuis j’ai retrouvé un endroit pour plonger où l’eau était aussi belle qu’à Marie Galante ;o)