Jour 7 : Bluff – Arches/Moab


La nuit a été très froide… la plus froide depuis le début. Heureusement qu’on s’était bien préparé.

On ne s’attarde pas dans ce lieu sans intérêt et on part en direction de Moab pour arpenter Arches National Park, connu pour ses nombreuses arches creusées dans la roche.

On arrive assez tôt sur place pour avoir le temps d’y passer la journée. On commence par une petite balade à l’entrée du parc, au cœur des falaises rouges. Elles ressemblent d’ailleurs assez à celles de Monument Valley et on se dit que finalement, on ne regrette pas tant que ça de ne pas avoir fait la visite d’1h30 en voiture.

On poursuit vers le fameux Balance Rock pour une pause pique-nique. Assez étonnant ce rocher posé en équilibre. Je suis toujours autant étonné par ce que la nature est capable de faire.

On continue après cette entrée en matière vers “Window”, la partie du parc qui regroupe plusieurs arches. On s’y promène à pied. 3 km avec Pierre, c’est plutôt une belle performance. On a bien pris notre temps pour admirer avec une question omniprésente : mais laquelle est celle d’Indiana Jones (on aura la réponse qu’au retour en France) ?

On termine la balade pédestre par une double arche assez incroyable. Ça sera le moment le plus impressionnant du parc. Le reste nous laissera un petit goût de déception tant tout le monde décrit “Arches” comme exceptionnel.

On poursuit dans le parc mais on finit par faire demi-tour avant la fin. Fatigué et sans possibilité de faire des points de vue sans marcher, on préfère aller chercher notre lieu de couchage et ne pas réveiller les enfants qui dorment à point fermé.

DSC_3207

 

DSC_3303

 On retraverse le parc dans l’autre sens et on se retrouve derrière un skateur de descente… impressionnant la vitesse et les angles qu’il prend dans les virages. On se croirait dans une vidéo de sports extrêmes.

On part à la recherche d’un camping primitif dont parle le routard. Après un premier échec faute de place (et oui, c’est la première fois depuis le début qu’on est plus de 5 dans un camping), on trouve une place dans le suivant. Tout simplement magique. Un emplacement sur le bord du Colorado qu’on suit maintenant depuis le Grand Canyon et entouré de falaises.

A disposition, une table, de quoi faire pique-nique et un barbecue. Népouse a eu la bonne idée de nous faire acheter du bois plus tôt dans la journée au moment de dilapider notre argent, pardon, de refaire de l’essence. Avec la plage du lac Powell, c’est le plus beau site qu’on ait eu pour passer la nuit.

Les voisins sont assez espacés, la route juste au-dessus de nous promet d’être calme la nuit… bref l’endroit est génial !

Le système américain est assez étonnant et en même temps il ne fonctionnerait pas chez nous. On prend un emplacement de libre, une enveloppe au début du Campground qu’on dépose dans un espace sécurisé avec l’argent pour la nuité. Simple et efficace !

Arrivé sur place pas trop tard, on a le temps de profiter du coucher de soleil sur les falaises qui nous surplombent, de prendre l’apéro sur les bords du Colorado (mais on a toujours le temps pour ça), de se préparer un petit morceau de bœuf grillé au barbecue et de faire un peu de feu. On termine par 1/4 d’heure de contemplation du ciel. 15 minutes c’est bien, après il fait froid ;o)

Arches n’est pas notre parc préféré mais on a passé une très bonne journée et le lieu pour passer la nuit est super. Du coup, on ne regrette pas d’avoir fait le grand tour pour venir jusqu’ici. Par contre, demain on a beaucoup de route qui nous attend pour redescendre du “Brice”.